Allèle dominant : définition et caractéristiques

Définition : qu’est-ce qu’un allèle ?

Un allèle est l’une des paires de gènes qui se trouvent sur un chromosome et qui déterminent une caractéristique particulière d’un individu. Par exemple, l’allèle de la couleur des yeux peut être bleu ou brun.

 

Son rôle 

Les allèles d’un gène permettent la grande diversité génétique entre les différents individus. Les allèles peuvent coder un caractère physique de l’individu – la couleur de ses yeux, la forme de son nez, la texture de ses cheveux, mais peut aussi coder la présence d’une pathologie héréditaire. L’allèle dominant est celui qui s’exprime dans le phénotype d’un individu. Par exemple, si l’allèle de la couleur des yeux est bleu, la personne aura les yeux bleus. L’allèle dominant est généralement représenté par une lettre majuscule (par exemple B), et l’allèle récessif est généralement représenté par la lettre minuscule correspondante (par exemple b).

 

Allèle dominant

L’allele dominant est celui qui s’exprime dans le phénotype d’un individu. Par exemple, si l’allèle de la couleur des yeux est bleu, la personne aura les yeux bleus. L’allèle dominant est généralement représenté par une lettre majuscule (par exemple B), et l’allèle récessif est généralement représenté par la lettre minuscule correspondante (par exemple b). Dans cet exemple, l’allèle dominant (B) code pour les yeux bleus, tandis que l’allèle récessif (b) code pour les yeux bruns. Si une personne a un œil bleu et un œil marron, on dit qu’elle est hétérozygote pour la couleur des yeux. Cela signifie qu’elle possède un allèle dominant (B) et un allèle récessif (b) pour ce trait.

 

Allèle récessif 

L’allèle récessif est celui qui n’est pas exprimé dans le phénotype d’un individu. Par exemple, si l’allèle de la couleur des yeux est brun, la personne aura les yeux bruns. L’allèle récessif est généralement représenté par la lettre minuscule correspondante (par exemple, b). Dans cet exemple, l’allèle dominant (B) code pour les yeux bleus, tandis que l’allèle récessif (b) code pour les yeux bruns. Si une personne a deux yeux marron, on dit qu’elle est homozygote pour la couleur des yeux. Cela signifie qu’elle possède deux allèles récessifs (b) pour ce trait.

 

Quelles différences avec un gène ?

Un gène est une séquence d’ADN qui code pour une protéine particulière. Cette protéine a une fonction spécifique dans l’organisme. Par exemple, le gène de la couleur des yeux code pour les protéines qui déterminent la pigmentation de l’iris. En revanche, un allèle est une variante de ce gène. Par exemple, il peut y avoir un allèle pour les yeux bleus et un allèle pour les yeux bruns.

 

La dominance génétique, incomplète et codominance

La dominance est une relation entre les allèles d’un gène, dans laquelle l’effet d’un allèle (l’allèle dominant) masque complètement l’effet de l’autre allèle (l’allèle récessif). La dominance incomplète est un type d’héritage intermédiaire dans lequel un allèle pour un caractère spécifique n’est pas complètement dominant par rapport à l’autre allèle. Il en résulte un phénotype intermédiaire entre les deux phénotypes. La codominance est un type d’allélisme multiple dans lequel les deux allèles sont pleinement exprimés dans le phénotype, ce qui donne lieu à un troisième phénotype.

 

La dominance génétique

La dominance génétique est un concept clé pour comprendre comment les allèles sont transmis de génération en génération. L’allèle dominant est celui qui sera transmis plus souvent que l’allèle récessif. La dominance incomplète et la codominance sont relativement rares par rapport à la dominance complète. La dominance incomplète est souvent observée dans les fleurs, où le phénotype de la progéniture est un mélange des phénotypes des deux parents. La codominance est souvent observée dans les groupes sanguins, où il existe trois phénotypes possibles (A, B, AB).

 

La dominance incomplète

La dominance incomplète est un type d’hérédité intermédiaire dans lequel un allèle pour un caractère spécifique n’est pas complètement dominant par rapport à l’autre allèle. Il en résulte un phénotype intermédiaire entre les deux phénotypes.

 

Exemple d’allèles dominants incomplets

Un exemple d’allèle dominant incomplet est l’allèle de la couleur des fleurs chez les mufliers. L’allèle rouge n’étant pas complètement dominant par rapport à l’allèle blanc, les fleurs d’une plante présentant ce génotype seront roses.

 

La codominance

La codominance est un type d’allélisme multiple dans lequel les deux allèles sont pleinement exprimés dans le phénotype, ce qui donne lieu à un troisième phénotype.

Exemple d’allèles codominants

Un exemple de codominance est l’allèle du groupe sanguin ABO chez l’homme. Il existe trois allèles pour ce trait : A, B et O. Si une personne a le génotype AA ou AO, elle aura du sang de type A. Si une personne a le génotype BB, elle aura du sang de type C. Si une personne présente le génotype BB ou BO, elle sera du groupe sanguin B. Si une personne est de génotype AB, son sang sera de type AB. Si une personne est de génotype OO, elle sera de groupe sanguin O.

 

Quelle est la différence avec la dominance complète ?

Dans l’hérédité dominante complète, un allèle pour un caractère spécifique masque complètement l’effet de l’autre allèle. Cela signifie que le phénotype de la progéniture sera déterminé par l’allèle dominant. Cependant, dans hérédité dominante incomplète, un allèle n’est pas complètement dominant sur l’autre allèle. Il en résulte un phénotype intermédiaire entre les deux phénotypes. La codominance est un type d’allélisme multiple dans lequel les deux allèles s’expriment pleinement dans le phénotype, ce qui donne lieu à un troisième phénotype.

 

Quelle est la différence avec la codominance ?

Dans le cas de la codominance, les deux allèles sont pleinement exprimés dans le phénotype, ce qui donne lieu à un troisième phénotype. Elle est différente de la dominance complète, où un allèle masque complètement l’effet de l’autre allèle. La dominance incomplète est un type d’hérédité intermédiaire dans lequel un allèle pour un caractère spécifique n’est pas complètement dominant par rapport à l’autre allèle. Il en résulte un phénotype intermédiaire entre les deux phénotypes.

 

Mieux comprendre les allèles : le groupe sanguin

Groupes sanguins (o, a, b, ab) : définition et compatibilité

Il existe quatre groupes sanguins différents : A, B, AB et O. Ces groupes sanguins sont déterminés par les allèles d’un gène. L’allèle dominant (A) code pour le groupe sanguin A, tandis que l’allèle récessif (a) code pour le groupe sanguin O. L’allèle dominant (B) code pour le groupe sanguin B, tandis que l’allèle récessif (b) code pour le groupe sanguin O. Si une personne est de groupe sanguin AB, elle possède les deux allèles A et B (AB). Si une personne est du groupe sanguin O, elle possède deux allèles récessifs (aa).

 

Groupe A 

Si vous êtes de groupe sanguin A, vos globules rouges ont l’antigène A à leur surface. Vous avez également des anticorps contre l’antigène B dans votre sang. Cela signifie que vous pouvez donner du sang aux personnes de groupe sanguin A ou AB, mais que vous ne pouvez recevoir du sang que de personnes de groupe sanguin O.

 

Groupe B 

Si vous êtes de groupe sanguin B, vos globules rouges ont l’antigène B à leur surface. Vous avez également des anticorps contre l’antigène A dans votre sang. Cela signifie que vous pouvez donner du sang à des personnes du groupe B ou AB, mais que vous ne pouvez recevoir du sang que de personnes du groupe O.

 

Groupe AB 

Si vous êtes de groupe sanguin AB, vos globules rouges ont les antigènes A et B à leur surface. Vous n’avez pas d’anticorps contre les antigènes A ou B dans votre sang. Cela signifie que vous pouvez donner du sang à des personnes de type A, B, AB ou O, mais que vous ne pouvez recevoir de sang de personne.

 

Groupe O 

Si vous êtes de groupe sanguin O, vos globules rouges ne possèdent pas d’antigènes A ou B à leur surface. Vous avez des anticorps contre les antigènes A et B dans votre sang. Cela signifie que vous ne pouvez donner du sang qu’à des personnes de groupe O, mais que vous pouvez recevoir du sang de personnes de groupe A, B, AB ou O.

Comparez et trouvez le meilleur laboratoire pour effectuer un test de paternité grâce à notre comparateur en ligne !

Catégories